Patrimoine Architectural

Chapelle de Bachen
DUHORT-BACHEN, c'est un patrimoine architectural très important avec ses deux églises, ses châteaux...

Le patrimoine architectural

L'église de Duhort

Bâtie lors de la fondation de la bastide, vers 1330, les 7 et 9 septembre 1569, elle est entièrement brûlée par les troupes du Comte de MONGOMERY.

Le porche a été reconstruit en 1769. C'est une construction d'un seul ensemble qui contient :

  • La nef centrale est séparée des bas-côtés par six colonnes
  • Les autels latéraux:
    • à gauche : Notre Dame de l'Assomption
    • A droite :  Saint Leu ou Loup, le patron de la paroisse (Né à Toul vers 383, il fut évêque de Troyes en 426)
  • Six vitraux offerts par les familles locales à l'exception de celui de gauche dont les initiales signifient Edmond DARRICAU, prêtre de la paroisse (le vitrail a été payé par lui)
  • 510 carreaux en pierre de Bidache
  • une rampe de sainte table en fer forgé
  • deux stalles en bois pour enfants sculptées (pièce unique dans la région)
  • la chaire
  • le bénitier en pierre blanche
  • le tout en provenance de l'abbaye du Saint Jean de la Castelle
7I6A2301-2

La fontaine Saint-Leu

Cette fontaine, dédiée à Saint Leu, se trouve à proximité du bourg. Elle était en forme de sarcophage antique et n'avait pas de vertus miraculeuses, ni la réputation de guérir. Par contre, lors des dévotions qui avaient lieu à la fontaine, on priait pour lutter contre la sécheresse. Xavier de Cardaillac, propriétaire du château du Lau, rappelait dans ses propos gascons, en 1903 "que la veille de la fête patronale, Monsieur le Curé de Duhort-Bachen, allait, aves les fidèles, en procession à la fontaine Saint-Leu procéder à la bénédiction des eaux de la fontaine. On est allé en procession à la fontaine, le 1er dimanche de septembre jusqu'en 1955". Aujourd'hui la fontaine a été rénovée et agrémentée de plantes et de fleurs. Le chemin de randonnée qui démarre en face de la salle Pierre Dubroca, y passe devant. 

La chapelle de Bachen

Cette petite chapelle, toute simple, flanquée du cimetière, accueille les fidèles, une fois par an, au mois de juillet pour la célébration d'une messe en l'honneur de Marie Madeleine, la patronne de Bachen. A cette occasion, par le passé, il y avait une fête avec une buvette et un bal populaire.